Are you free ?

Posté le 25 mars 2007

Je vous en supplie saisez de me regarder,

vos regards me jugent et me détruisent.

Je ferez tous se que vous voudrais mais cessez de me voir, oublier mon existance s’il le faut.

 

J’ai longtemps cru qu’ils vous suffirait de vous mettre à ma place quelques secondes pour comprendre mais vous ne ferez jamais cet effort, alors c’est à moi d’aller vers vous et de vous parler, histoire que vous puissez voir au delà du silence, loin des mots, et outre mon regard. Mais vous ne m’écoutez même pas, mes mots sont pour vous poison, et ampli d’indifference vous vous indignez de se que je suis devenus. J’en suis aujourd’hui, à me demander si vous ne préférez pas me voir ailleurs. Pourtant vous continuez à empiéter sur ma vie, avec autant d’incompréhension.
Are you free ? dans Contes The_Downward_Spiral_by_KoAn72

Oui puisque vous avez toujours marcher sur ma liberté. Je ne parle pas ces choses là auquels vous pensez mais simplement à celle que vous faites inconsciemment, ce sont les pires et qui me déchirent et me détruisent. Vous pensez que c’est me rendre service mais bien au contraire c’est lutter contre me épanouissement. Malgrès ça je continue de progresser grâce à une personne qui ne cesse de me répéter que vous m’aimez même si je n’y croit quasiment plus, je tiens le coup.

Aujourd’hui ce sont de nouvelles remarques, ce sont des remarques qui blessent que j’ai reçu. Je ne dis pas que vous auriez du rien dire ou dire autre choses non bien au contraire je préfère la vérité et la franchise, au moin ça change de l’hypocrisie familiale. Mais simplement au moin relativisé et sans doute me montrer que quelque part vous n’approuvier pas mon choix mais que si c’était se que je pensais le mieux pour moi, ils n’avaient pas à le remettre en doute. Mais non au lieu de ça des simple critique sincère et douloureuse.

Alors je m’en vais m’excusez, parcequ’il me semble que je vous doit des excuse à vous deux. Oui tous les deux pardonnez moi de ne pas être celui que vous aurez souhaité, désoler de n’avoir pas suivit les chemins de mon frère, vers votre fierté, et votre joie. Désoler de vous décevoir chaque jour un peu plus. Je croyez que mon bonheur ferait le votre, mais j’avais tord de vouloir suivre mes propres choix. Désoler que ce soit elle, que vous n’aimez pas, désoler d’etre malade, et de vous demander tant d’efforts…

Pardonnez moi…

Un commentaire pour « Are you free ? »

  1.  
    mamselle muse
    26 mars, 2007 | 7:46
     

    chacun d’entre nous à toujours été libre de faire ses propres choix. Chacun d’entre nous peut vivre comme bon lui semble. Chacun d’entre nous ne pas à étouffer du mal être des autre. Et pourtant… C’est le cas pour chacun d’entre nous. La bulle familiale et de celle qu’on ne peut pas percée. Se sont ces maître qui en decideront le jugement dernier. D’ici là, nous avons tous le temps de mourir des centaine de foix. Mais c’est comme ça. Alors on reste debout. Tient un peu plus. Meurt un peu plus tard. Et renaissons d’une goutte de sueur et d’effort.
    Tu n’a rien à te faire pardonner . Tu n’as pas decidé d’exister.
    Je t’aime pour ce que tu es et non pas pour ce qu’il voudrait que tu sois…
    Pardonne moi
    DO

Laisser un commentaire