Les fleur du mal

Posté le 5 avril 2007

Les fleur du mal dans Contes White_Flower_by_jamesabutler« L’humanité n’est qu’une fleur éphémère sur l’arbre du temps… Tout ce mal, tout ce mal qu’on se donne pour vivre, et puis plus rien. »

[Olive Schreiner]

 

Il paraît que je devrait poursuivre ce blog…à quoi bon, plus les articles sont nombreux plus je suis las, je voudrais voir d’autres horizons aller plus loin. Tous se que j’écris n’a pas d’importance, tous se que j’écris est éphémère, un peu comme une fleur, qui s’épanouie, le temps de quelques jours est meurt tous doucement. Sans doute que mon blog est mort…

Je ne me sens pas la force d’écrire, je n’en est plus le courage, plus la fierté, plus l’espoir. Je voit, je lis autour de moi et mes mots ne prennent aucun sens dans l’immensité de l’art. Tant de gens autour de moi écrivent, des merveilleuse choses, des choses étrange, des choses merveilleuse, tellement immense. J’ai l’impression d’être un gamin jouant à la gameboy au milieu de jeune prodige du piano. Immergé sous les autres il me faudras cesser de vivre pour vivre à nouveau loin de ci et de ça. J’ai cependant peur de détacher mes pieds du sol. Sans doute parceque je sais inlassablement que je retomberais lourdement quoi qu’il arrive, et si cette sensation me fascine elle me fais peur.

Les fleur de la vie sont belle mes éphémères, elles s’épanouissent et nous offrent leur divine beauté, mais quoi qu’il arrive elles finissent toujours par fanées et mourir, toujours… et pourtant on me dit qu’une fleur fanée et parfois plus belle… Je me refuse à le croire…la beauté de la mort.

 

J’ai du mal a distinguer les fleur des mauvaises herbes autour de moi, et un lever de soleil n’y changeras rien…

Un commentaire pour « Les fleur du mal »

  1.  
    22 avril, 2007 | 18:51
     

    les fleurs sont belles…même dans le mort…mais je comprend qu’il soit difficile pour toi de l’accepter…changons, passons à autre chose…ne te force pas à écrire, j’aime lire tes mots qui découlent de tes doigts et je m’en délecte comme de tes paroles…je t’aime et ne cesserai d’aimer ce que tu fait…je ne te force en rien…je t’aime

Laisser un commentaire